top of page
Rechercher
  • mauranphi

La Souveraineté des Dombes.

Dernière mise à jour : 11 oct. 2023

En décembre 1658, la duchesse de Montpensier [fille de Gaston d'Orléans] sollicita Samuel Guichenon, auteur de l'Histoire de Bresse et de Bugey, pour qu'il rédigea une histoire de la souveraineté des Dombes. Hélas ! les commissaires commis par Mademoiselle pour examiner le manuscrit de Guichenon trouvèrent qu'il faisait un peu trop belle la part des revendications savoyardes sur quelques seigneuries du pays. En 1664, à la mort de Guichenon, ordre fut donné de détruire le manuscrit et tout ce qui avait servi à l'élaborer.


Une copie en fut toutefois sauvée par les descendants de Guichenon et, en 1874, M.-C. Guigue en proposait une édition commentée, celle que vous trouverez sur le site www.artisanmauran.com


La souveraineté des Dombes se traduisait par l'existence d'un Parlement et le droit de battre monnaie, une monnaie qui avait droit d'usage en France. Tous les sujets de la souveraineté des Dombes étaient réputés régnicoles, c'est-à-dire qu'ils bénéficiaient des privilèges et devoirs des sujets du roi Très-Chrétien. Mais leur souverain n'était pas le roi de France, mais leur prince, au milieu du XVIIe siècle, la Grande Mademoiselle.

Librairie, Restauration et Relieur Livre | L'Artisan Biblio-Phil | Verrières-le-Buisson, France


13 vues0 commentaire

Comments


bottom of page